Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Skhira الصخيرة

le littoral de skhira, lien de : http://www.apal.nat.tn/

SKHIRA

Appartenant à la zone Sfax-Skhira et faisant partie de la commune de Skhira, cette région est située à 7 Km au Nord Est du village de Skhira et limitrophe à la commune de Ghraïba, dans le Gouvernorat de Sfax. Cette zone se trouve au sud du terminal pétrolier et est composée de terres de parcours et d'un littoral sablonneux d'une superficie de 17,5 hectares environ.
 Le potentiel environnemental du site réside dans son caractère naturel très peu anthropisé. Le glacis qui surplombe la mer offre des falaises abruptes constamment affouillées par la houle.
 Dans ce paysage naturel sont venues s'installer d'importantes unités industrielles telles que le terminal de Skhira et les usines de transformation de phosphate :
- l'aire d'interfluves, presque entièrement aménagé, abrite 25 réservoirs de stockage d'hydrocarbure et deux grands bassins ;
- l'aire séparée par les deux embouchures de deux oueds abrite un vaste bassin. Cette franche du littoral est complètement perturbée par l'installation du terminal portuaire qui avance profondément en mer et le grand bassin de déballastage.
 Le potentiel environnemental de la zone est dégradé. Ces installations soumettent le littoral à un grand risque de pollution marine par les hydrocarbures. Lza troisième zone est bien aménagée et agrémentée par des plantations d'eucalyptus tout le long des pistes et la partie anthropisée est très discrète.
Spécificités du site
 Les spécificités du site résident dans l'existence de deux types d'occupations, à savoir ; les sebkhas et lagunes et le terminal pétrolier. En effet, les sebkhas abritent une population avifaune assez riche malgré la proximité du terminal.
Sensibilité et fragilité
 De plus on note aussi l'effet de l'érosion hydrique, qui provoque un ravinement et un décapage superficiel des sols, ainsi qu'une salinisation de ces derniers par accumulation de sels, vu que la zone est de nature gypseuse. 

source : www.apal.nat.tn

Partager cette page

Repost 0